Le Fil blanc de la cascade (Taki no shiraito)

Le Fil blanc de la cascade (Taki no shiraito)

De Kenji Mizoguchi

Avec Kumeko Urabe, Takako Irie, Tokihiko Okada

Japon – 1933 – 1 h 50 – Muet

Shiraito, jeune artiste d’un spectacle ambulant, est amoureuse de Kinya, étudiant en droit, qu’elle aide à terminer ses études en mettant de l’argent de côté. Un jour elle découvre que son patron lui a dérobé ses économies et, désespérée, le tue… Le Fil blanc de la cascade est l’un des très rares films de la période muette de Kenji Mizoguchi à nous être parvenu, qui plus est, complet. D’une grande perfection formelle, ce film témoigne déjà du goût du réalisateur pour les drames passionnels, les conflits moraux au sein d’une société japonaise qu’il ne cessera d’interroger et d’analyser.

La compositrice japonaise Misato Mochizuki a créé une œuvre originale pour accompagner ce film.

Création mondiale le 15 juin 2007 à l’auditorium du Musée du Louvre.
Cette œuvre pour 6 musiciens (flûte shakuhachi, koto, shamisen, percussion, harpe et violon) est interprétée pour la première fois à Strasbourg sous la direction de Yoichi Sugiyama.

 

STRASBOURG Cinéma Odyssée
Samedi 10 mars 20 h
Tarifs : 6 – 18 €