Journal de répétitions J2 : Amon Miyamoto présente sa mise en scène

Journal de répétitions J2 : Amon Miyamoto présente sa mise en scène

Toute la distribution du Pavillon d’or, en présence du chef d’orchestre Paul Daniel et du metteur en scène Amon Miyamoto ont débuté le travail de répétitions avec accompagnement au piano. Amon Miyamoto a commencé la répétition par une présentation de sa mise en scène.

D’abord il pose une question essentielle aux artistes : « Avez-vous déjà lu Le Pavillon d’or de Mishima ? ». Il leur parle de l’écrivain, comment il est considéré au Japon, comment il a fini son existence, etc. Ensuite il aborde sa mise en scène : il situe l’œuvre dans le contexte historique du Japon, lorsque le pays traversait une période pleine de vicissitudes, qui s’étend de la dernière phase de la Seconde Guerre mondiale à l’après-guerre. Puis il attire l’attention des artistes sur le fait qu’après la guerre, tandis que plusieurs villes japonaises étaient endommagées par les raids d’avions, Kyoto était intact et beaucoup de touristes s’y rendaient. 

Maintenant, il est temps de donner vie aux personnages : jetant de temps en temps un coup d’œil aux notes sommaires qu’il a sous ses yeux, Amon Miyamoto fait apparaître le protagoniste Mizoguchi, ses parents, Uiko et d’autres comme s’ils vivaient parmi nous avec leurs obsessions et souffrances.

La présentation étant finie, le metteur en scène passe la parole aux membres de l’équipe chargés des décors et des costumes. Déjà, dans la salle de répétition, tous se plongent petit à petit dans l’univers fascinant du Pavillon d’or.

 

Ryuji Takano